Être parent

Comment lire une histoire à un enfant ?

“Maman, raconte-moi une histoire ! Papa, je veux encore le livre de “La trompette enrhumée”. Mais on te l’a déjà lu hier, et avant-hier, et ces dix derniers jours !” Vous aussi, vous êtes souvent confronté à cette situation ? J’imagine bien votre mine ravie, rien qu’à l’idée de lire pour la énième fois le même récit.😂 À moins que vous soyez un conteur né, lire une histoire avec passion n’est pas toujours une partie de plaisir. Et ça n’a rien d’évident. D’ailleurs, cela peut même sembler monotone. Comment lire une histoire à un enfant sans s’ennuyer ? Comment rendre le récit vivant pour vous amuser et régaler vos petits bouts ? Ici, vous trouverez 5 astuces qui apporteront un petit truc en plus à ce moment. Et je vous promets que vous vous découvrirez des talents insoupçonnés !

1) Lire une histoire sans chercher à aller vite

Narrer une histoire, ce n’est pas une course contre la montre. Bien sûr, on aimerait parfois boucler rapidement l’affaire parce qu’on est fatigué, parce qu’on sait qu’on lira encore les mêmes pages. Mais c’est ce qui rend le rythme de lecture assez lapidaire. Et l’intrigue n’en est pas forcément plus intéressante. Au contraire, ça ennuie tout le monde, les petits comme les grands.

D’ailleurs, un enfant a besoin de temps pour suivre le fil conducteur du récit, s’imprégner de cet univers imaginaire, comprendre les liens entre les personnages. L’aspect graphique du livre a son importance, lui aussi. Un petit observe les dessins. De plus, prendre le temps de conter, c’est aussi lui permettre de mémoriser le vocabulaire, de se l’approprier.

Comment prendre le temps de lire une histoire ?

  • Tout d’abord, soyez, vous aussi, confortablement installé. Mettez-vous à l’aise. Qui aurait envie de prendre son temps alors qu’il est assis au bord du lit de son enfant, en équilibre, le dos en compote ? 🙄
  • Ne cherchez pas à expédier le texte. Au contraire, aidez-vous de la ponctuation pour reprendre votre souffle.
  • Variez le rythme. Rien ne vous empêche de ralentir sur certains mots et de passer plus vite sur d’autres phrases.

2) Lire une histoire en trouvant son style

Lorsqu’on lit une histoire à voix haute, on a tendance à respecter strictement le texte écrit sans oser s’en éloigner. Et c’est justement ce qui peut créer une sorte de monotonie. N’ayez crainte, personne ne vous jugera si vous ajoutez des mots ou des phrases. Soyez créatif et trouvez votre style.

Si vous vous sentez fatigué, vous pouvez aussi résumer certaines pages ou occulter des phrases. Puisque de toute façon vous connaissez déjà cette histoire par cœur !😉

Comment personnaliser l’intrigue ?

Un truc qui plaît beaucoup aux petits, c’est la personnalisation. Ils adorent que l’histoire parle d’eux, de leur univers, de leur quotidien. Vous arriverez facilement à insérer quelques clins d’œil destinés à votre enfant. Voici quelques pistes :

  • Intégrez aux dialogues des phrases mentionnant votre enfant. Cela donnera l’impression que les personnages parlent de lui, ou qu’ils lui adressent directement la parole.
  • Remplacez le prénom d’un personnage par celui de votre enfant.
  • Dans les descriptions, remplacez, si ça fait sens, des noms de lieux, de bâtiments, etc. en lien avec votre environnement quotidien.

3) Lire une histoire en s’amusant

Le temps partagé de la lecture n’est-il pas également celui de l’amusement ? Et si vous en profitiez pour développer vos talents d’acteur ? Votre voix est un formidable instrument qui donnera vie au texte et aux personnages.

C’est ainsi que vous captiverez votre tout-petit (et ça sera tout de suite plus intéressant pour vous). D’ailleurs, il y a fort à parier qu’au fil des lectures votre enfant souhaite imiter certains bruits lui aussi.

Comment se lancer ?

  • Donnez du caractère aux voix des personnages : voix aigue, voix grave, accent, intonation, etc.
  • Modulez votre voix et le rythme de la lecture en fonction des situations. Il faut qu’on sente si la situation est calme, tendue, joyeuse, triste, effrayante, etc.
  • Imitez les bruits et les sons, tout ce qui correspond aux onomatopées que l’on trouve dans une bande dessinée. Par exemple, dring, tic tac, ploc, ding dong, etc.

4) Lire une histoire en rendant l’enfant actif

La lecture est un formidable moyen de rendre votre enfant actif. Grâce à vous, il pourra rêver, développer son imaginaire et apprendre. N’hésitez pas à laisser des blancs pendant la lecture afin que votre loulou puisse s’exprimer.

Souvent, les petits aiment commenter et effectuer des rapprochements entre les situations vécues par les personnages et leur propre vie. Ils se posent également des questions. Et ont besoin de réponses !

Comment faire participer un tout-petit ?

  • À force de lire les mêmes histoires, les enfants retiennent tout. Vous pouvez par exemple lire une phrase, vous arrêter et le laisser compléter cette dernière. Vous serez agréablement surpris.
  • Laissez votre enfant imiter les sons et les bruits au fil de la lecture.
  • Il peut, selon son âge, tenir le livre et tourner la page.
  • Laissez-lui un temps pour commenter, donner son avis.
  • Participez à la discussion et répondez à ses questions.

5) Lire une histoire en apportant un petit truc en plus

Enfin, si c’est la 545e fois que vous lisez la même histoire, il est possible de favoriser l’interaction en passant plus vite sur certains passages. L’objet livre, par son univers graphique, contient des merveilles. On peut aisément s’en servir comme un support d’activité.

Quelques exemples d’activités :

  • Dans le style des livres “Cherche et trouve”, demandez à votre petit de vous montrer différents éléments. Par exemple, montre-moi un nuage, une porte, un animal, etc.
  • Vous pouvez aussi poser des questions de compréhension accessibles et lui demander de désigner des personnages. Par exemple, dans le livre Peppa va à Paris, “Qui a le vertige ?”, “Dans quelle ville sont arrivés les personnages ?”, “Qu’est-ce qui monte très haut dans le ciel ?” Je vous épargne les autres questions !
  • Vous pouvez choisir de ne pas lire la fin de l’histoire et l’inventer avec votre enfant.
  • Lorsque des éléments visuels sont dessinés en série, votre enfant peut les compter.
  • Ça peut être aussi l’occasion de nommer les couleurs ou de repérer certaines lettres.

Lorsqu’on retrouve son âme d’enfant, lire une histoire à un petit loulou devient tout de suite plus amusant. En mettant des livres dans les mains de vos petits, vous leur offrez une formidable ouverture sur le monde.🥰 Vous les familiarisez aussi à d’autres cultures, à d’autres domaines. Si vous manquez d’inspiration, naviguez sur les réseaux sociaux et sur internet. Il y a beaucoup de livres à découvrir.

Peu importe si vous ne lisez pas une histoire chaque jour. Il y a parfois un océan entre les principes qu’on se fixe et la réalité. Mieux vaut une lecture faite avec le cœur que deux lectures bâclées et réalisées à la va-vite. N’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram pour en discuter. Je serai ravie d’échanger avec vous. Bonne lecture avec vos tout-petits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.